LEXIQUE

A

Aménagement urbain
Dans un objectif de développement, il se fait toujours sur un existant et engage des transformations physiques et de
nouvelles pratiques.

C

Conseil
Auprès des collectivités territoriales, locales ou globales, le conseil assiste la maîtrise d’ouvrage pour la mise en place de projet qualifiant le territoire, à l’intérieur des mécanismes de conception du développement et de l’aménagement du territoire. Il vise à ne pas oublier l’image invisible en cours de conception et incontournable après la réalisation.

Construction
De nouveaux sols et de nouveaux bâtiments donnent corps à des programmes avec des matériaux multiples issus de notre société contemporaine.

D

Déplacements
Multimodaux et de capacités variables, ils sont les matières vivantes de la ville.

Diagnostic
Il est nécessaire pour cadrer les enjeux de la formalisation du projet. Cette phase correspond à un recueil d’informations et à une appropriation de la problématique par l’équipe. Elle permet de restituer une grille de lecture et des objectifs qui doivent être partagés par l’ensemble des partenaires de l’étude et des acteurs locaux. Le diagnostic s’achève par l’identification
d’orientations programmatiques et spatiales.

Développement urbain
Les projets d’ensemble à partir d’un contexte existant, la réhabilitation de structures bâties et les nouveaux territoires à urbaniser.

E

Équipements publics et Services
L’analyse des pratiques et des besoins dans le temps et l’espace, la construction d’équipements, l’organisation de nouveaux espaces publics.

Espace public
Il est fondateur du contexte urbain de toutes transformations. Il s’étend parfois au champ visuel hors sol, prend consistance par le vide et se construit par ses limites, son statut, ses fonctionnements et sa composition.

Études urbaines
Sur la base d’un nouveau besoin, d’un dysfonctionnement, l’approche amont permet de produire un diagnostic critique dans la perspective du cahier des charges. Un nouveau contexte est construit afin d’engager les phases opérationnelles de transformation du territoire. Le projet urbain défini à la fois de nouveaux espaces et de nouvelles temporalités.

Exploration de l’espace public
L’activité professionnelle est indissociable d’une volonté d’expérimentation et de débat dans la transformation de l’espace public urbain. Cette démarche se développe avec des recherches, des rencontres et des actions interdisciplinaires avec des artistes, des scientifiques et les multiples habitants, acteurs ou non.

H

Habitat d’un territoire
Pour le logement ou pour les moments de passage dans des lieux de transit, le rapport intime au lieu constitue une des missions principales du maître d’oeuvre. L’utilisation, le bon fonctionnement, le confort et le plaisir de l’usage d’un espace sont de la responsabilité de l’architecte.

I

Infrastructures urbaines
L’évolution de l’urbanisation à travers les infrastructures, la composition des co-présences subies ou souhaitées entre les infrastructures de transports (autoroute, canal, voie ferrée) et la résidence.

M

Maîtrise d’œuvre
La maîtrise du projet demande une continuité dans la mise au point, l’invention et la réactivité. La conception
s’appuie sur le travail en équipe pluridisciplinaire, la prise en compte des contraintes programmatiques et constructives pour la réalisation d’architectures dans l’espace public.

O

Outils de conception
L’élaboration du projet se construit avec une attitude réactive au contexte et une attention aux usages dans l’espace. Pour mener à bien la définition du projet d’architecture urbaine et la création nous développons les outils de conception spécifiques à l’analyse du contexte, l’élaboration du projet et sa construction et son développement.

P

Paysage
La lecture des sites est préalable à tout projet. Dans la perspective de transformations, les territoires sont étudiés
à travers leurs perceptions techniques, géographiques et imaginaires. La matière du projet est vivante.

Perception
Multiples, elles sont préalables à toutes appréciations et à toutes projections, elles portent les cultures déjà là et celles à venir. Elles se reflètent dans les représentations.

Programmation
En amont des phases de réalisation, elle définie les besoins et les ambitions de la maîtrise d’ouvrage. Elle part de données abstraites à quantifier, mais aussi à qualifier dans l’espace. Cette traduction est à la fois sensible et technique, pragmatique par rapport aux envies parfois contradictoires et réactive par rapport à l’imaginaire.

Proximités territoriales et spatiales
L’articulation des différents programmes publics, communs et privés se construit avec des rapports exis-
tants et potentiels. En réponse à des cas de conflit ou d’évolution, une mise en relation crée de nouvelles continuités et développe les usages des différents modes d’habitats du territoire.

Q

Quartier et habitat
Le développement et l’aménagement de quartier existant ou à créer, la construction de logements et l’aménagement des espaces publics pour toutes formes d’habitations, éphémères et durables.

R

Réalisation
De l‘amorce d’un projet d’ensemble à la construction de programmes bâtis, de la construction du sol de la
ville aux détails de l’espace public, la réalisation concrétise les concepts et rend possible de nouveaux usages dans le respect des sites, des moyens et des ambitions partagées.

S

Sol
Il est le support de l’activité humaine. Son relief, ses statuts fonciers, ses limites composent notre espace au quotidien.

T

Temporalités
Tant au niveau de la perception, du fonctionnement que de la composition des usages, sur la journée ou plusieurs années, elles construisent la ville comme les formes.

U

Urbanisme du mouvement
Une conception de l’espace public qui se joue des tensions entre le hard (infrastructure) et le soft (mobilier), entre le fixe et le mobile, entre la vitesse et la lenteur, entre les attracteurs (équipements, commerces, transports) et les attractions (rendez-vous évènementiels, les animations commerciales, les groupements de personnes organisés ou spontanés).