CANAL DE BERRY
AMÉNAGEMENT STRUCTURANT SUR L’ITINÉRAIRE DU CANAL DE BERRY
JPEG - 45.8 ko
Franchissements à Fonteblisse

INITIER UN PARC CINÉTIQUE À L’ÉCHELLE D’UN DÉPARTEMENT

Le canal n’est plus exploité depuis plusieurs décennies et cette vaste emprise qui traverse le département représente un important potentiel de développement pour le tourisme et les déplacements doux. La promenade et la découverte sont des motivations fortes pour engager des travaux d’aménagement le long de cette infrastructure, dont l’emprise concerne plus de 30 communes, y-compris Bourges et Vierzon. A l’échelle du grand paysage, le parcours du canal rencontre des milieux spécifiques de fond de vallée, de coteaux, de secteurs urbanisés, et génère également des ambiances uniques, notamment avec les plantations propres à l’ancienne voie d’eau. L’infrastructure comprend encore des parties en eau, d’autres sont à sec, ou encore, certaines ont été comblées.

Le relief artificiel créé par les ouvrages à travers la campagne permet de composer des parcours inhabituels. Le parti est d’organiser des voies multiples par leur dessin, leur desserte et leur vitesse afin d’offrir une grande variété de pratiques le long de cet axe de découverte. En utilisant tous les chemins actuels, en rétablissant des continuités et en distinguant les différentes natures de voies, l’aménagement du canal permet une irrigation fine des territoires traversés. Selon une multitude de mode de déplacement (roller, cheval, canoë, vélo, échasses, jogging, promenade.…), les activités et les curiosités locales sont desservies et reliées entre elles. Le canal devient un faisceau de voies multimodales sur lequel des polarités sont proposées : une aire de baignade, une galerie des arts en plein air, un belvédère géant ou encore des chambres isolées dans la nature. Des éléments de mobilier permettent d’accompagner les parcours en diffusant de l’information, en offrant des assises et des abris, en développant l’accessibilité avec des escaliers et des rampes. Des petites constructions permettent le développement des activités avec des abris pour la location de vélos et des pavillons pour l’information, des chambres pause et la vente d’équipements divers pour les visiteurs.

Les matériaux choisis s’adaptent aux différents usages. Les structures se déforment selon les sites d’implantation et l’architecture des constructions s’inspirent des mouvements de sol des ouvrages de remblais. Enfin, les technologies utilisées visent à une autonomie des installations : énergie solaire, matériaux remplaçables, source naturelle et minimum de réseaux.

Des équipements courants et des aménagements exceptionnels sont définis sur l’axe afin d’engager une requalification territoriale progressive. Sur la base de l’existant, de nouveaux aménagements vont se développer sur l’ensemble de l’axe afin de construire une nouvelle lecture paysagère, issue de nouvelles pratiques.

JPEG - 20.8 ko
Principe du faisceau et architecture diffuse
JPEG - 61.5 ko
Aménagement de l’écluse à Mehun
JPEG - 6.6 ko
Modes de déplacements
JPEG - 49.3 ko
Faisceau à Marmagne
JPEG - 42.5 ko
Belvédère et chambre pause sur le parcours
JPEG - 48 ko
Guinguettes du quai Prado à Bourges
LieuCanal de Berry (18)
Surface190 kml
ProgrammeParcours de promenade, événements et équipement
Maître d’ouvrageConseil Général du Cher
Type missionConcours - lauréat - maîtrise d’œuvre conception
Rôle/MissionArchitecte et Urbaniste
Année2009-2010
Équipeavec TN plus (paysagiste), C+E (ing. structure), Saunier/BPR europe (ing. vrd)